Stage contre la peur de l'avion

Les questions fréquentes


Quelle est l'efficacité du stage ?

Ce graphique laisse apparaître l'évolution de la peur de l'avion: en rouge avant le stage, en bleu après le retour en vol.

Ce graphique laisse apparaître l’évolution de la peur de l’avion: en rouge l’anxiété avant le stage, en bleu après le retour en vol.

Une recherche universitaire a été menée au sein de notre centre (Ferrand et al., article publié en août 2015 dans la revue scientifique “Aviation, space and environmental medicine“) auprès de 147 patients ayant suivi le stage “Prêt à décoller”. Les résultats montrent que le stage seul permet un retour en vol dans 93% des cas, et les prises en charges complémentaires (entretiens avec un psychologue pour les claustrophobes…) permettent d’atteindre 97%.

En moyenne, les personnes ont situé leur anxiété ressentie en vol avant d’effectuer le stage à 9,2/10 (10 étant l’anxiété la plus élevée possible). Les résultats de l’étude montrent que le stage permet de diminuer l’anxiété ressentie dès le premier vol à seulement 3,7/10. Les personnes qui réalisent 3 vols dans l’année qui suit le stage voient leur anxiété descendre à 3,2/10 au bout d’un an.
Si le vol est réalisé dans le premier mois après le stage, l’anxiété est en moyenne de 3,5/10, si le vol est réalisé plus de 2 mois après le stage, l’anxiété est de 4,6/10. Il est donc recommandé de suivre le stage dans les deux mois qui précèdent un vol.


Le stage répond-il à toutes les peurs de l'avion ?

Toutes les peurs de l’avion ne sont pas les mêmes, et elles ne se traitent donc pas de la même manière. Le stage répond aux trois problématiques principales de la peur de l’avion :
– peur du crash et de mourir avec tous les aspects techniques (turbulences, pannes…),
– mauvaise gestion de l’anxiété qui se traduit par “la peur d’avoir peur”, avec des difficultés parfois des semaines avant chaque vol et éventuellement des symptômes physiologiques (cœur qui s’accélère, mains moites, bouffées d’angoisse…),
– le besoin de contrôle, dans ce cas c’est le fait de ne pas maîtriser la situation ou d’avoir l’impression de ne pas pouvoir agir qui pose problème.

Par contre, pour certaines phobies non liées à l’avion mais empêchant de le prendre, ce sera un suivi individuel avec un psychologue qui sera le plus adapté : claustrophobie, peur du vide, peur des microbes…

Dans un premier temps, il est donc important d’échanger pour déterminer du type et de l’intensité de votre peur, n’hésitez pas à nous contacter pour un échange téléphonique.


Quel est le tarif du stage et quelles sont les prises en charge possibles ?

Le coût du stage est de 550 Francs Suisses ou 510 €.
Le CTPA est un cabinet de psychologie et une vraie psychologue intervient dans le stage, des remboursements sont donc possibles auprès de votre mutuelle si celle-ci rembourse les entretiens avec un psychologue.
Le Centre est également reconnu en tant qu’établissement de formation professionnelle, les formations peuvent donc être financées par les entreprises pour les personnes devant se déplacer pour raison professionnelle.


Comment se déroule le stage ?

Le stage se déroule sur une journée en trois étapes

1) Gestion de l’anxiété avec un psychologue clinicien,

2) Réponse aux questions techniques (turbulences, orages, pannes…)

3) Séance de simulateur de vol dans la reproduction du cockpit d’un Boeing 737 en compagnie d’un pilote de ligne instructeur.


Le repas est-il compris dans le stage ?

Oui, nous déjeunons tous ensembles dans le restaurant de l’aéroport, avec une belle vue sur les pistes. Des plats végétariens sont également disponibles pour ceux qui le souhaitent.


Un suivi est-il assuré après le stage ?

Toute l’équipe du CTPA reste disponible après le stage et nous vous appellerons la veille de votre retour en vol pour vous donner la météo de votre voyage. Si nécessaire, des suivis complémentaires au stage peuvent être proposés : accompagnement en vol, séances individuelles avec la psychologue, simulateur de vol…


Quelles sont les qualifications des intervenants ?

Content for item 7


Le stage est-il ouvert aux enfants ?

Il n’existe pas de limite d’âge pour les participants, et c’est surtout la maturité des stagiaires qui est importante. Les plus jeunes stagiaires acceptés en groupe avaient 11 ans, et une décharge de responsabilité est signée en début de journée par un adulte responsable.
En dessous de 11 ans, nous organisons des formations individuelles comprenant un échange avec la psychologue et une séance de simulateur de vol accompagné par un parent.

Stage contre la peur de l'avion